Les activités proposées

« Jeu après jeu, l’enfant devient « je » » Arnaud Gazagnes

Chaque activité proposée aux enfants est réfléchie et choisie selon son âge, ses capacités, ses besoins et ses envies. Il n’y aura pas "d’activisme", c'est-à-dire faire une activité parce qu’il en faut une, faire des activités d’éveil à outrance.

Le jeu est essentiel au bon développement et à l’épanouissement de l’enfant. Il participe à la construction de sa personnalité et lui permet de maîtriser peu à peu la réalité.

Ce choix pédagogique est fait dans le respect des envies des enfants, ou même de l’enfant à proprement parler. Nous y voyons là un équilibre entre les moments calmes où l’enfant s’isole pour observer, se reposer, prendre son doudou… parce qu’il en a besoin, les moments de jeux libres où l’enfant construit son imaginaire et les moments plus dirigés pour permettre à l’enfant de développer ses facultés cognitives et ses aptitudes psychomotrices.

« Les Jeux libres »

Pratiqués seuls ou à plusieurs, ils stimulent la créativité, développent la spontanéité, l’imagination et conduisent l’enfant vers la socialisation. C’est le début de la communication.
Ces jeux dits « symboliques » favorisent la communication verbale et la construction de l’identité. C’est par la liberté de mouvements que l’enfant découvre son environnement et ses propres limites. L’activité autonome est un besoin fondamental à respecter chez l’enfant. Elle lui permet d’exprimer son agressivité et de la canaliser. L’enfant explore par lui-même l’espace, les jeux, les autres.
Les enfants jouent ensemble et s’organisent naturellement. Les adultes surveillent et n’interviennent qu’en cas de nécessité, il s’agit là de faire confiance à l’enfant et de le laisser aller de l’avant dans un cadre sécurisant et sécurisé. Ainsi, les jeux sont laissés à disposition et à hauteur des enfants. L’équipe a une attitude cohérente et commune : ne pas faire à la place de l’enfant mais le laisser découvrir par lui-même.

Jeux d’imitation

l’enfant joue à "faire semblant"…
  • Marchande/dinette
  • Déguisements
  • Poupées
  • garages, voitures
  • bricolage…

Les activités dites "entourées"

Activités qui nécessitent la présence d’un adulte. C'est-à-dire que c’est l’adulte qui propose le temps de jeu, d’activité mais celui-ci n’oblige en rien l’enfant à participer.
L’adulte accompagne l’enfant dans ces jeux et organise, suivant les âges, des activités dites « manuelles », de manipulations fines (pâte à modeler, graines, pâtes de différentes couleurs…), cognitives (puzzles, perles, lotos, assemblages), créatives (dessin, peinture, gommettes, coloriage, modelage, découpage, collage… ) de construction (Lego, briques plastiques, cubes) et des activités dites "sensorielles", qui favorisent la découverte et l’expérimentation de l’enfant du toucher, du goût, de l’odorat, de l’ouïe, de la vue (cuisine, potager, jardinage, massage, comptines, musiques…)
La place de l’adulte doit être au milieu du groupe pour le guider et non l’assister ou le freiner . Le regard attentif et bienveillant de l’équipe éducative lui permettra de se sentir en sécurité et ainsi de construire une confiance en soi indispensable à son épanouissement.

 

Les jeux moteurs favorisent le développement physique. Ils permettent la mise en place du schéma corporel et amènent l’enfant à identifier et coordonner les différentes parties de son corps.
La relaxation lui permet d’améliorer sa capacité d’attention, la qualité de ses apprentissages et son bien-être (sentiment de sécurité, humeur plus stable, facilité à s’endormir).
Activités
  • Parcours de motricité
  • Courir/sauter/ramper
  • Tricycle
  • Ballon
  • Jeux d’équilibre
  • Danse, rondes…
  • Massages, relaxation
Les jeux de manipulation permettent de stimuler le toucher et la vue de l’enfant. Par exemple, jouer dans le sable stimule la motricité fine et la coordination œil-main de l’enfant quand il remplit le seau de sable, le vide, le transvide dans un autre contenant, utilise une petite pelle, fait rouler des autos… Les jeux de manipulation permettent aussi de développer l’imagination de l’enfant. Comme il n’y a pas de façon unique de jouer avec , l’enfant peut s’adonner à des activités variées selon l’inspiration du moment. Il peut décider de faire une montagne ou un gâteau, de fabriquer différents objets à l’aide de petits moules, d’enterrer des objets…
Activités
  • Transvaser (remplir et vider) avec des graines, de la semoule, des pâtes…
  • construire avec du sable, de la pâte à modeler, de la pâte à sel
Regarder/lire des livres avec l’enfant, même s’il n’a que 4 ou 5 mois, aide au développement de son langage.
Présenté tôt, le livre devient source d’amusement et de plaisir. Il est perçu comme un moment de bien-être et de partage avec l’adulte.
Le livre l’aide à construire son imagination. L’enfant comprend que ce qui est sur la page lui ouvre les portes d’un monde plus vaste. Cela lui permet ensuite d’accéder à l’imaginaire, de se détendre et d’apprivoiser ses peurs.
Activités
  • Dans un coin calme, lectures de livres,
  • récits d’histoires,
  • imagiers,
  • cartes,
  • lotos,
  • lotos sonores…
L’équipe recherchera l’éveil, la découverte et l’expérimentation de l’enfant grâce à divers supports. La sensorialité est un facteur fondamental pour que l’enfant puisse percevoir le monde qui l’entoure, le monde qu’il touche, sent, appréhende, voit…
Cela permettra également d’éveiller leur curiosité et de les sensibiliser au respect de la nature.
Activités
  • Cuisine
  • Potager
  • Jardinage
Lorsqu’elle fait partie de son quotidien, la musique est source de plusieurs apprentissages pour l’ enfant.
  • Quand il bouge librement sur une musique ou quand il découvre le son d’un instrument, cela favorise son expression artistique.
  • Quand il invente des paroles de chanson, il développe son imagination. Quand il fait les gestes nommés dans une comptine, il prend conscience des parties de son corps.
  • Quand il écoute des musiques de cultures variées, il ouvre ses horizons.
  • Quand il mémorise une comptine ou quand il perçoit des contrastes dans une musique (sons forts, sons doux), il développe son intelligence.
  • Quand il chantonne ou écoute chanter, il exerce son écoute et son langage.
Activités
  • Chanter avec ou sans gestes,
  • Ecouter de la musique/des comptines,
  • Jouer d’un instrument (les enfants et/ou l’adulte).
Les activités manuelles développent des habiletés motrices (maîtrise des mouvements) , tenir le crayon, le pinceau, le diriger sur le papier et contrôler son geste, les habiletés de perception, c’est parce que l’enfant perçoit bien l’espace et les formes qu’il réussit graduellement à organiser son dessin et, plus tard, à copier des lignes et des formes géométriques.
La perception tactile (toucher) permet à votre enfant de bien sentir la craie dans sa main et d’exercer une pression adéquate sur le papier, sans le déchirer.
L’enfant développe sa créativité et son imaginaire.
Activités
  • Peintures,
  • Gommettes,
  • Dessins,
  • Collages,
  • utilisations de différents supports,
  • différents matériaux (bois, tissus, paillettes, cartons, peintures, encres, pastels …)
Les jeux de construction sont très riches en apprentissages et permettent à l’enfant de faire de multiples découvertes.
Ils développent
  • ses habiletés motrices, sa compréhension des relations qui existent entre les objets dans l’espace : l’enfant assimile peu à peu des notions spatiales (dessus, dessous, devant, derrière…) à mesure qu’il manipule les pièces,
  • sa patience, sa réflexion et son sens de l’observation,
  • sa créativité.
Activités
  • Les légos
  • Les cubes,
  • Les jeux d’assemblages,
  • Les jeux d’encastrement (les puzzles, les boîtes à formes…),
  • Enfilage de perles…